Paule-Andrée Cassidy prend la scène comme on embrasse la vie, avec un enthousiasme communicatif. Tour à tour bouleversante, provocante, corporelle à souhait, artiste qui projette et retient avec mesure des mots qu’elle puise au plus profond d’elle-même, offerte et réservée à la fois, cabrée ou propulsée par les mots et les rythmes, les patiences et les impatiences, elle mélange dans un climat de grâce affirmée et volontaire une manière d’être qui oscille entre attitude rock et présence réaliste, entre rage contenue et âme à la tendresse. Une élégance vocale sublimée par un délié des gestes.

Elle est à mon avis la Patti Smith de la chanson francophone: même détermination, même force vitale, même flux et reflux dans les rafales du désir, de la lucidité ou du désenchantement.